NAO, un goût amer, encore une fois.



Premier acte de cette pièce dont on ignore en combien d’actes elle va se jouer. 

Bref, le rideau s’est levé sur l’histoire de la crise économique mondiale, européenne, nationale et plus proche de nous celle du tourisme qui impacte l’entreprise.
Seul Europa Parc tire son épingle du jeu.

S’en suit un débat autour des axes d’améliorations.

La Direction nous explique vouloir continuer à investir en politique sociale, que les plans salaires continuent à produire leurs effets, qu’il en est de même pour les primes, elle souligne que les salariés  bénéficient également d’avantages périphérique comme la restauration ou les transports.

Puis, la direction explique aux Organisations Syndicales que « pour qu’il y ait augmentation générale, encore faut-il qu’il y ait une enveloppe salaires, ce n’est pas à l’ordre du jour ».

En conclusion, la CFTC craint de comprendre qu'il n'y aura pas grand-chose à négocier et cela risque de se faire en contrepartie d’une certaine flexibilité horaire qui serait demandé aux salariés car la Direction a fortement insisté sur ce point.

Le rideau est tombé sur la prise de RDV pour la prochaine négociation NAO fixée au 06 mars 2014.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Changement Mutuelle AG2R, ça change quoi pour moi ?