Absolument inadmissible.

Faire , dans une même page, 2 articles sur la pénibilité des salariés Euro Disney, c'est intolérable.
Non pas à cause du journal "Le Parisien", mais surtout à cause de  l'employeur qui n'a pas mis tous les moyens en oeuvre pour améliorer les conditions de travail des salariés.

72%, c'est le chiffre à retenir, comme étant la proportion d'artistes rencontrant des inaptitudes temporaires ou restrictions médicales. C'est beaucoup.

La CFTC s'interroge comment la situation a pu en arriver à ce point. C'est un point que nous avions déja relevé mais visiblement, c'est seulement lorsque la Direction considère ce problème qu'une solution va être trouvée.

Mais au delà de cela, c'est l'aspect Communication qu'il faut retenir. Pointer cette faiblesse ne va surement pas augmenter la cote de popularité en tant qu' ''entreprise où il fait bon vivre".

Qu'on le veuille ou non, indirectement cela a des répercussions.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Changement Mutuelle AG2R, ça change quoi pour moi ?