2015, une organisation syndicale propose d’intégrer les primes dans le salaire brut.
2017 La direction arrive à la table des négociations et propose une concertation sur ce sujet.


Vendredi 30 juin, c’est donc une remise à plat des primes qui est  présentée aux différentes organisations présentes ce jour là.

Objectif : Simplifier les éléments de rémunération, en concertation, avant la Négociation annuelle des salaires (NAO)

Deux principes affichés :

Le CORE : Socle commun équitable reprenant les principes structurants de la politique de rémunération

Le FLEX : Une offre individualisée, une nouvelle promesse employeur, permettant de maintenir un équilibre optimal entre les besoins des salariés et les besoins de l’entreprise

L’axe de concertation :

MAINTIEN DE LA PRIME
-       sans Modification
-       avec Modification

ARRET DE LA PRIME 
-       Suppression
-       Intégration dans le salaire


Pour la CFTC, difficile concertation, en effet, les primes sont issues d’un combat mené par les salariés au fur et à mesure de la vie de l’entreprise. Les remettre en question c’est aussi remettre en question les  acquis. De plus que qu’elle avenir pour les futurs salariés de cette entreprise ?


Les prochains rendez-vous le 6 et 13 juillet 2017

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Changement Mutuelle AG2R, ça change quoi pour moi ?