La CFTC propose de rendre « systématique » la formation des tuteurs d’apprentis



Pas question de boycotter la conférence sociale version 2014 pour la CFTC. Au cœur des propositions de la confédération chrétienne, des pistes pour améliorer les conditions d’études des apprentis. La CFTC réclame pour ces derniers les mêmes avantages que pour les étudiants de l’enseignement supérieur (accès à l’hébergement, transports, tarifs réduits). Ainsi qu’une aide à l’achat de leurs fournitures (livres, outils, équipements de sécurité). Pour développer l’apprentissage, la confédération devrait proposer, lors de la conférence sociale :
  • Un suivi renforcé tout au long du parcours de l’apprenti : avant, pendant et après le contrat : pour trouver une entreprise, pour suivre les décrocheurs et pour aider à l’insertion professionnelle.
  • Une formation systématique des maîtres d’apprentissage ;
  • L’ouverture aux métiers de demain (filières d’avenir).
Fluidité du marché du travail et insertion
Autre préoccupation centrale de la confédération chrétienne : la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) territoriale qu’elle propose d’aborder sous l’angle « démarche compétence », estimant qu’il faut : « mieux anticiper les évolutions des emplois, des compétences et des qualifications pour élaborer un référentiel des métiers, de construire une cartographie des compétences et d’identifier les métiers émergents ». Pour y parvenir, elle veut rendre obligatoire la négociation GPEC sur les métiers devant disparaître pour permettre l’émergence de nouveaux métiers.
Enfin, sur l’emploi des seniors, la CFTC préconise que le contrat de professionnalisation senior proposé par François Rebsamen débouche sur une formation qualifiante.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Changement Mutuelle AG2R, ça change quoi pour moi ?