Le congé de paternité

père et enfantLes éléments pour prendre un congé de paternité :

En tant que salarié, vous bénéficiez de plusieurs congés à l’occasion de la naissance de votre enfant (institués par la loi ou  par votre convention collective). Vous pouvez notamment prendre un congé paternité. Voici les modalités dans lesquelles vous pouvez le demander.

Date de prise du congé :

Vous pouvez, après la naissance de votre enfant (ou de celui de votre compagne car le congé paternité ne concerne pas que le père mais aussi le compagnon de la mère) prendre un congé paternité dont la durée dépend du nombre d’enfant dont la mère a accouché.
Par principe, vous devez prendre votre congé dans un délai de 4 mois suivant la date de l’accouchement. Par conséquent, vous n’êtes pas obligé de prendre votre congé immédiatement après l’accouchement.
Toutefois, dans des cas exceptionnels, la date du congé peut être reportée au-delà de ce délai.
En dehors de ces cas, vous devez prendre votre congé dans ce délai, sous peine de ne pas percevoir votre rémunération.
Sachez que si la mère de l’enfant est décédée, vous pouvez prendre un congé postnatal plus long.

Présentation de la demande à l’employeur :

Plutôt que de parler de "demande" il serait plus juste de parler "d’information" puisque c’est vous qui décidez ou non de profiter de votre congé, aux dates et pour la durée que vous souhaitez (dans la limite toutefois de ce que vous offre la loi).
Votre employeur ne peut en aucun cas refuser votre départ en congé paternité, ni le reporter.
Lorsque vous avez déterminé la date de votre congé, vous devez envoyer un courrier à votre employeur, pour l’informer de votre décision, en lui précisant bien la date de début et de fin de votre congé.
Vous devez pour cela respecter un délai de prévenance : vous ne pouvez partir en congé paternité du jour au lendemain. C’est pourquoi vous devez prévenir votre employeur 1 mois à l’avance.
Sachez que si, après avoir présenté votre demande à l’employeur, la date de naissance de votre enfant est repoussée, vous pouvez, sous certaines conditions, décaler votre congé paternité.
En dehors de cette lettre à envoyer à votre employeur, n’oubliez pas de réaliser les démarches nécessaires auprès de votre caisse d’assurance maladie pour pouvoir prétendre au versement des indemnités au titre du congé paternité, dont le montant est calculé à partir de votre salaire.
Si vous êtes en formation professionnelle ou demandeur d’emploi, vous pouvez aussi bénéficier de ce congé ainsi que d’une indemnisation.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Changement Mutuelle AG2R, ça change quoi pour moi ?